header

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

17 octobre

 

drap-vertical

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les 8 centres régionaux d'intégration ont décidé de porter plainte collectivement contre Sud Presse devant le Conseil de Déontologie Journalistique pour sa publication en première page ("une" du 24 février 2016).

les cris logos

>> Plainte au CDJ envers Sud Presse 08/03/2016 (pdf)

 

En charge par  décret du soutien de l'intégration des populations étrangères notamment via le parcours d'intégration, les CENTRES REGIONAUX ont aussi pour mission la lutte contre la discrimination via des actions de sensibilisation  de la société d'accueil.

Ces deux versants de l'intégration constituent de façon indissociable le dialogue interculturel adjuvant incontournable de ce l'on nomme communément le "vivre ensemble".

En utilisant des termes guerriers totalement inappropriés, le Groupe Sud Presse, dont ce n'est pas le premier coup d'essai en la matière, stigmatise une population entière sous le vocable générique totalement erroné qui plus est de "migrants".

Cette Publication laisse entendre que l'arrivée légitime de demandeurs d'asile qui fuient des conflits armés représente un danger.

Dans un climat largement alimenté par des fantasmes et des allégations souvent mensongères sur les faits et gestes des populations étrangères qu'elles soient primo-arrivantes ou non d'ailleurs, Sud Presse entretient voire intensifie la peur irrationnelle actuelle.

Bien sûr, Sud Presse en agissant de la sorte  crée un amalgame qui laisse à penser que tous les demandeurs d'asile, voire tous les étrangers sont des dangers potentiels et des envahisseurs.

C'est bien à ce titre que les CRI sont touchés car en agissant de la sorte, Sud Presse incite à la méfiance, à la haine de l'autre et sans discernement insinue un climat de tension et de méfiance...tous ces éléments sont assurément des obstacles à l'inclusion sociale et légitiment toutes les formes de discriminations.

les CRI s'insurgent donc contre cette publication et cette pratique inacceptable visant à entretenir une méfiance permanente à l'égard de minorités récemment installées ou non sur le territoire.

Notre plainte vise à mettre en garde Sud Presse sur la responsabilité de chacun dans ce débat complexe a fortiori les leaders d'opinion. La situation sociale difficile mérite mieux que ce type de prise de position simpliste sans parler des trajectoires individuelles tragiques qui en sont les témoins quotidiens.

Les CRI demandent instamment à Sud Presse de prendre conscience de l'impact néfaste de cette publication et encourage les rédactions, dont beaucoup sont composées de personnes respectueuses et conscientes, à publier des articles de nature à encourager le dialogue interculturel et à favoriser l'inclusion et la cohésion sociale.

Nous faisons aussi le pari que des médias tels que Sud Presse peuvent aussi être des organes positivement moteurs d'une meilleure compréhension entre les communautés. A ce titre, chaque CRI est évidemment prêt à fournir des informations, des éléments objectifs permettant à Sud Presse de soutenir au mieux le "vivre ensemble".

Les Centres Régionaux d'Intégration sont demandeurs de la création d'un lieu de concertation entre eux et les MEDIA pour débattre de la question en toute liberté d'expression et dans un esprit constructif.

C'est tout le sens de notre démarche.

C.A.I. Benoîte Dessicy
CERAIC Micheline Liebin
CIMB Piera Micciche
CRIBW Patrick Montjoie
CRIC Thierry Tournoy
CRIlux  Nicolas Contor
Cripel Régis Simon
CRVI Daniel Martin

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue