DSC07602banner

RWDH

Le Rassemblement Wallon pour le droit à l’Habitat (RWDH) vous invite à l’aider à apprécier la qualité de la grille indicative de loyer actuellement évaluée de son côté par l’administration du logement en Région Wallonne. Le RWDH estime cette démarche importante car il faut pouvoir s’assurer que la grille ne tirera pas les loyers à la hausse, ce que l’on craint. Pour ce faire, nous avons besoin de vous pour répondre à la grille sur le site de la DGO4, de prendre note du loyer proposé pour le logement que vous occupez, et ensuite cliquer sur le lien RBDL , une icône s’affichera et à nouveau, cliquer sur celle-ci afin d’accéder à notre petit questionnaire qui permet de comparer votre loyer réel avec le loyer estimé mais aussi de situer celui-ci par rapport à vos revenus et du nombre de personnes dans votre ménage.

Ce mail s’adresse à toutes personnes en Wallonie qui loue un logement sur le marché privé (pas de logement social, ni A.I.S.).

Voici les différents liens, et n’oubliez pas de noter votre loyer estimé.

Le site officiel de la RW : http://spw.wallonie.be/dgo4/site_grilleloyers/

Et ensuite, répondre au question sur notre mini sondage : http://rbdl.be/index.php?option=com_rsform&formId=8

Un tout grand merci à tous ceux et toutes celles  qui par les quelques minutes consacrées à ce sondage, nous aide à travailler notre argumentaire sur cette grille indicative de loyer.

Si toutefois, vous avez d’autres questions par rapport à celle-ci, n’hésitez pas à contacter le RWDH.

 

La garantie locative reste pour de nombreux locataires un obstacle financier parfois infranchissable pour pouvoir se loger. A ce problème, le milieu associatif propose une solution : la création d’un fonds régional de garantie locative !

Pour faire entendre leur voix, les Rassemblement Bruxellois et Wallon pour le Droit à l’Habitat (RBDH et RWDH) ont décidé de réaliser une vidéo explicative sur la création d’un fonds de garantie locative, afin de diffuser plus largement cette proposition.

Une carte blanche rédigée par le RBDH et le RWDH et co-signée par 19 autres organismes a également été publiée à ce sujet le 8 juin dernier dans la Libre Belgique.

 
 

L'objectif désormais est de faire connaitre ce projet le plus largement possible en diffusant cette vidéo et cette carte blanche!


Vous désirez nous aider? Partagez-les sur votre site internet, dans votre newsletter et sur votre page Facebook

 

Pour toute information n'hésitez-pas à nous contacter par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 0470/10 19 56

 

Un Fonds de garantie locative centralisé : un 1er droit au logement décent.

La garantie locative reste, pour de nombreux locataires, un écueil financier parfois infranchissable pour pouvoir se loger. Sans compter qu’à la garantie, viennent s’ajouter d’autres dépenses comme le premier mois de loyer ou des frais liés au déménagement. Le plus souvent, le locataire n’a pas la possibilité d’utiliser la garantie précédente pour faire face à ces dépenses, puisqu’il ne l’a pas encore récupérée.

Lire la carte blanche

Un Fonds pour les garanties locatives ou

un système assuranciel pour les Wallons?

Le Rassemblement Wallon pour le Droit à l’Habitat s’est réuni en plénière ce lundi 1 février. Unanimement, ses membres se sont montrés inquiets devant les échanges du Ministre Paul Furlan (PS) et du chef de groupe CdH Dimitri Fourny (voir Le Soir du 21/1 et du 27/1/2016) à propos du projet de la création d’un Fonds de garantie locative. Le secteur associatif, mobilisé sur le logement, réclame depuis de nombreuses années la révision du système des garanties locatives. Le système actuel mis en place en 2007 a été dénoncé à de multiples occasions pour son inefficacité à supprimer la discrimination pour les locataires dépendant d’un revenu du CPAS mais aussi pour le non respect par le secteur bancaire des règles qui leur avait été imposées par le politique (voir à ce propos la conférence de presse du RWDH du 26/6/2015)[1]. Il n’est plus temps de polémiquer. Autrement dit, le RWDH est inquiet à l’idée que cette joute oratoire ne soit prétexte à report. Il est impératif que le système choisi (création d’un Fonds ou d’un système assuranciel) soit universel et obligatoire pour les garanties en espèces, au risque d’être aussi caduc que la loi de 2007. Il importe que le GW se saisisse de l’opportunité de la régionalisation du bail pour montrer son attention aux plus fragiles des 300.000 locataires de la Région Wallonne et qu’il rappelle par le choix d’un mécanisme solidaire et universel, la force du principe de solidarité en termes de politiques sociales mais aussi la nécessaire cohérence de celles-ci à l’heure de la mise en route du premier Plan Wallon de Lutte contre la Pauvreté.

Lire le communiqué en entier

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue