carte de voeux couverture

Prochainement avec le RWLP

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

17 octobre

 

drap-vertical

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

Médias

Supprimer les compteurs à budget pour améliorer la performance énergétique des logements !

 

Signataires :

Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB Wallonne

Marc Becker, secrétaire national de la CSC Wallonne

Christian Kunsch, président du Mouvement Ouvrier Chrétien

Christine Mahy, secrétaire générale du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté

Joëlle van den Berg, secrétaire générale du Réseau IDées

Christophe Schoune, secrétaire général de la Fédération Inter Environnement Wallonie

Christine Steinbach, présidente des Equipes populaires

David Praile, coordinateur de Solidarités nouvelles

Céline Nieuwenhuys, secrétaire générale de la Fédération des services sociaux

Julien Galland, coordinateur de Revert asbl

Etienne Cleda, directeur d’Empreintes asbl

 

Réunis au sein du Réseau wallon pour l’accès durable à l’énergie (RWADE : www.rwade.be)

 

La Région wallonne a fait le choix d’imposer les compteurs à budget aux ménages en difficulté de paiement. Une facilité pour les fournisseurs, mais un choix coûteux pour les consommateurs : plus de 43 millions d’euros[1] ont été répercutés sur la facture des Wallons en 2013, et ce budget augmente chaque année[2]. Ces 43 millions devraient plutôt servir à l’amélioration de la performance énergétique des logements. Elle permet d’une part d’apporter des réponses structurelles aux ménages en difficulté d’accès à l’énergie et, d’autre part, de répondre à des enjeux environnementaux et économiques. Sachant que le budget des primes Energie/Logement a lui été réduit de 25 millions en 2015 et est de l’ordre de 40 millions d’euros, il est interpelant de constater que la Région Wallonne alloue une somme similaire d’un côté pour une politique d’exclusion sociale qui réduit l’accès à l’énergie des ménages, de l’autre pour un soutien à la rénovation, qui renforcerait ce droit ! Et que c’est le budget de la seconde qui diminue drastiquement !

momignies

Intervention de Christine Mahy et deux témoins du vécu à Momignies dans le cadre d'une journée de travail organisée par le Service de Cohésion Sociale de la Commune

LIre l'article

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue