FEF2 15 nov 2018

Réactions à...

JC Junckers

 

Chèr.e.s ami.e.s,

 L’Initiative citoyenne européenne (ICE) auto-organisée contre TAFTA et CETA connaît un succès fulgurant. Lancée il y a à peine plus d’un mois, elle est déjà proche du million de signatures !

 À ce jour, seules l’Allemagne, l’Autriche et la Grande Bretagne ont franchi le seuil de signataires, qui pourront ainsi être « officiellement » comptabilisés dans l’ICE. En France, il manque encore plus de 25 000 signatures pour atteindre les 55 500 nécessaires.

 Jean-Claude Juncker, nouveau Président de la Commission européenne et ex-dirigeant du plus grand paradis fiscal de l’Union européenne, le Luxembourg, fêtera ses 60 ans le 9 décembre. Nous pouvons lui offrir un cadeau inoubliable en contribuant à atteindre en quelques jours le million de signataires.

 Pour cela, nous avons besoin de votre aide :

  • Signez l’ICE ci-dessous ;
  • Relayez ce message auprès de vos proches, vos amis, dans vos réseaux... ;
  • Publiez le visuel ci-joint sur les réseaux sociaux en utilisant dans vos tweets #1million pour @JunckerEU et #TAFTA ;
  • Suivez l’état des signatures en direct, pays par pays.
  • https://www.collectifstoptafta.org/l-actu/article/urgence-ice-stop-tafta-et-ceta

     Offrons à Juncker un cadeau inoubliable pour ses 60 ans le 9 décembre :
    Un million de signatures contre TAFTA et CETA
     !

     

     

    En écho à une interview de Nico Cué sur Martin Première, nous disions combien nous partagions son point de vue sur la nécessité de construire un front social élargi, sur base d'une alliance entre syndicats et associations.

    La journée du 17 octobre, co-organisée avec la CSC et la FGTB wallonnes, peut être considérée comme un premier pas réussi en ce sens. Quelque 3000 personnes en tout cas, mobilisées pour manifester leur rejet de la fatalité de la pauvreté l'ont manifesté. Les discours de Thierry Bodson et de Marc Becker, qui ont clôturé la manifestation, l'ont redit avec force.

    Après ce premier succès, il doit y en avoir d'autres : les associations, par exemple, devraient se joindre aux manifestations organisées par le front commun syndical à partir du 6 novembre et s'associer à la grève générale du 15 décembre.

    Lire l'article complet

     

    Affaiblir le monde associatif et lutter contre la pauvreté … ne feront pas bon ménage !
    L’appauvrissement augmente, la pauvreté augmente, les ménages et les familles sont touchés
    de plein fouet. Les enfants en sont les premières victimes…, le développement de la Wallonie
    ne peut en être que fortement affecté !

    Lire le communiqué

    Lire l'article dans le Soir

     

    Vers un front social beaucoup plus large ?

     

    Christine Mahy, Secrétaire générale du RWLP

    Jean Blairon, directeur de l'asbl RTA

    Dans une interview très remarquée à Matin Première, Nico Cué, secrétaire général des Métallos de Wallonie et Bruxelles (FGTB) en appelait, la semaine dernière, à la constitution d'un front social élargi :

    «  Ce qu'il faut c'est vraiment se mettre autour d'une table, CSC – FGTB, et décider des lignes de conduite que nous allons avoir dans les années qui viennent. Et en tout cas de notre côté nous maintiendrons que ces mobilisations, dont j'ai toujours dit que c'était de l'agitation sociale et non pas de la mobilisation sociale, iront jusqu'à des positions beaucoup plus radicales, beaucoup plus fermes, surtout si on s'attaque à l'index, surtout si on s'attaque aux pensions, surtout si on s'attaque au chômage. Et d'élargir évidemment. Non seulement la FGTB et la CSC et les libéraux, mais d'élargir, un front social beaucoup plus large, c'est-à-dire l'associatif, les artistes, etc, etc. »

    A l’attention du Gouvernement wallon,

    Dans le cadre des débats du gouvernement wallon sur la tarification progressive et solidaire, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP) tenait à vous transmettre quelques réflexions.

    Comment sortir de la dette, cette question centrale posée en préambule à ce dialogue est également au cœur des réflexions et de nos activités militantes respectives. C’est pourquoi nous avons souhaité donner un prolongement constructif à ces échanges en proposant le texte qui suit, fruit d’une réflexion collective qui explicite, commente, questionne et critique les points de vue et les arguments avancés par les deux auteurs.

    Lire l'article

    Monsieur le Ministre,

    Cette note est rédigée suite à la demande de consultation et avis émanant du Ministre Nollet, en charge de l’Energie, du Logement et de la Recherche, et suite à la rencontre du 29 mai 2013, au Moulin de Beez.

    Familles roms en grande précarité: qui prendra enfin ses responsabilités ? En Europe, des centaines de milliers de Roms vivent dans des campements de fortune, isolés du reste de la population par des politiques discriminatoires qui les privent de toute autre possibilité de logement. Ils ne disposent souvent d’aucune garantie de pouvoir rester dans ces lieux, font l’objet d’expulsions forcées et sont réinstallés dans des endroits insalubres.

    Jean-Pascal Labille, ministre belge de la Coopération au développement ; Pascal Canfin, ministre français délégué au Développement ; Dirk Niebel, ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement

    Trente-cinq milliards d’euros de recettes par an. Telle est l’estimation, réalisée par la Commission européenne, du produit de la future taxe sur les transactions financières.

    Un fonds documentaire à votre disposition

    Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


    En savoir plus

     

    Consulter le catalogue