header voeux

Site lutte pauvreté wallonie.be

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

Actions du RWLP vers les politiques et les institutions

Les signataires de la lettre à Chris Peeters revendiquent l'abrogation pure et simple l'abrogation de cette réglementation qui doit exclure de nombreuses personnes du droit au chômage à partir de janvier.

 

"Monsieur Peeters, Ministre fédéral de l'Emploi,

 

Vous ne l'ignorez pas, en vertu de l'art 63§2 et suivants, dans deux à trois semaines environ, des milliers de personnes et leurs familles risquent fort de se retrouver boutées hors de tout droit aux allocations de chômage dites d'insertion.

Le  28 avril 2014, la plateforme verviétoise Oser la Démocratie a organisé une rencontre entre les politiques locaux et les personnes soutenues par les associations partenaires. Les thèmes de la rencontre étaient les principaux sujet de préoccupation exprimés lors de différentes animations de groupes, à savoir l’emploi des personnes handicapées, des immigrés et des jeunes. Cette rencontre à laquelle le RWLP a participé fut l’occasion d’avoir un dialogue constructif entre le public et les politiques.

12582245-1

12582245-0

Voir les documents en grand

Dans la déclaration de politique régionale de la Wallonie, voici ce qui est dit :

« Le Gouvernement mènera des politiques préventives afin d’éviter que les personnes ne tombent dans la pauvreté et ou l’exclusion. Il conduira une politique intégrée d’action sociale préventive contribuant à l’émancipation, à l’autonomie et au bien-être de chacun, avec une attention particulière pour la lutte contre la pauvreté infantile et la pauvreté des ainés. Le Gouvernement invitera le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté pour fixer un plan de travail pour les plus précarisés qui sera évalué annuellement avec le Réseau. »


Sur le site du PS, voici ce qui est dit à propos de la formation du gouvernement :

« Compte tenu de l’importance que revêt aujourd’hui la lutte contre la pauvreté en Wallonie, le Ministre-Président sera explicitement chargé d’assurer la coordination de la politique. Il s’agit d’un signal fort, donné par le nouveau Gouvernement à l’égard du secteur. »

Lire la déclaration de politique régionale

Lire la déclaration de politique communautaire

Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté était présent ce dimanche 27 avril au débat des Présidents qui s'est tenu au Parlement Wallon.  Eddy Houbart y a pris la parole au nom du RWLP

Eddy PW

Le texte de l'intervention :    

Mesdames, Messieurs,

Je constate de la bienveillance de la part des femmes et des hommes politiques à l’égard de Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté. Régulièrement des membres de réseau sont invités à s’exprimer devant des représentants politiques de tous niveaux de pouvoir et ces mêmes représentants renvoient à chaque fois combien ils sont touchés par les témoignages entendus. Ceci étant, je ne pense pas que votre travail politicien se limite à écouter et à compatir et j’espère que vous ne le pensez pas non plus. Je souhaiterais que vous fassiez plus. La situation l’exige. Une personne sur cinq en Wallonie est au seuil de la pauvreté. Si le combat contre la pauvreté constitue une priorité, il faut qu’il y trouve une place régulière dans vos agendas. Etre reçu au parlement comme nous l’avons déjà été est une chose. Cette tâche vous vous en acquittez, même si nous aimerions être sollicités plus en avant, pas en dernier recours, comme souvent, mais être associés aux actions du pouvoir exécutif est encore une autre chose. Et c’est surtout à ce niveau que je constate une carence, ce qui est paradoxal. Pourquoi les ministres, acteurs de terrain, n’éprouvent-ils pas la nécessité de collaborer plus étroitement avec les membres de réseau qui sont, par leur vécu, des experts en matière d’affaires sociales. Je vous demande de réfléchir à la manière de faire évoluer notre travail en commun afin de gagner en efficacité.

 

Voir la Vidéo  (intervention d'Eddy à 1:02:24)

MANIFESTATION EN SUPPORT DES SDF EN HONGRIE


vendredi 14 février 2014 à 11 heures


devant l’ambassade de Hongrie Avenue du Vert Chasseur 44 à Uccle
près de l’Ecole Européenne
rassemblement pour ceux qui viennent en transport en commun à la Gare de
Bruxelles-Midi à 10 heures devant les guichets bus 136, 137, 12 haltes
le 15 octobre 2013 est entrée en vigueur une loi, en Hongrie, qui criminalise les SDF qui
« résident habituellement dans les espaces publiques ». Maintenant les SDF en Hongrie peuvent
être punis de travail forcé, de pénalités financières et d'emprisonnement. Et ceci dans la
plupart des quartiers de Budapest voire des municipalités environnantes.
Le gouvernement Hongrois déclare qu’ aujourd’hui tout les SDF reçoivent de l’aide. Ce qui
n’est pas vrai. Selon une étude faite par les services sociaux officiels les travailleurs de la rue
ont recensé 4000 SDF dorment dans la rue et ce chiffre n’est que pour Budapest. En ce moment
les températures sont plus qu’hivernales en Hongrie.
Cette nouvelle législation est une violation des droits humains à la dignité, à l’intégrité
physique et mentale, qui sont garantis par la constitution Hongroise, la Charte des Droits
Humain de l’Union Européenne, la charte Européenne des Droits Humains et d’autres accords
internationaux.
Comme objection à ces mesures les SDF remettrons une lettre, destinée au gouvernement
Hongrois, à l’ambassadeur de Hongrie en Belgique, le 14 février 2014 à 11h00. Ensuite il y a une
conférence de presse sur le trottoir devant l’ambassade.
Front Commun SDF 0479 68 60 20

Voir la Vidéo de la manifestation

Parce que 50% des personnes en situation de pauvreté sont des familles mono-parentales ! Parce qu’il est inacceptable qu’une société laisse ainsi des enfants et leur parent « se débrouiller et s’accommoder du trop peu » ! Le RWLP met son énergie pour « faire bouger les lignes » - Avril 2013 – Namur.

 

ASSEMBLÉE CITOYENNE DU RÉSEAU WALLON DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ

 

« Le R.W.L.P. et la lutte contre l’appauvrissement des agriculteurs »

11 JUIN 2013 DE 9H30 À 16H00 - Ferme du Château, route de Hannut, 181, BONINNE

para lant chorale2 Nous vous tenons à loeil3 121017 jl  p Prix du pain

La lutte contre la pauvreté et l’appauvrissement au cœur des programmes = une priorité absolue dans les futurs programmes électoraux, les futures déclarations de politiques générales, dans l’opinion publique !

Une série de question seront à l’origine des contenus de la journée : Les populations et leurs richesses, sont-elles toutes considérées comme sujets-partenaires du développement social, économique et politique de notre société ? Comment organiser un usage et une répartition équitable des richesses matérielles, immatérielles, relationnelles et naturelles et combattre l’enrichissement individualisé ? Comment sortir des paradoxes problématiques pour les gens, créé par les reculs croisés pesant sur les populations (dégressivité alloc chômage, pro-deo, SAC pour les jeunes, sur-conditionnalité dans les Cpas, etc) et l’obligation de recourir à divers mécanismes de débrouilles à cause de politiques inadaptées (le statut de cohabitant, l’accès au logement, l’emploi trop peu rémunérateur, etc) ? Le point de vue régulièrement biaisé par le traitement médiatique permet-il à la population de prendre la mesure des réalités collectives et de la lutte d’une partie très importante de la population pour vivre et survivre, que les personnes disposent d’un emploi ou pas ? etc.

En collaboration et soutenus par de nombreux partenaires, le RWLP énoncera une série de recommandations, sensibilisera en rue, en salle, dans le cadre d’actions culturelles, revendiquera, dénoncera, proposera des réponses.

Une journée et soirée pour sensibiliser, mobiliser, rassembler, conscientiser le grand public… ET pour interpeller les Femmes et les Hommes qui vont se lancer dans la campagne électorale 2014 !

Au programme :

-         un séminaire à partir des chiffres sur la pauvreté en Wallonie ;

-         des débats de sensibilisation avec des étudiants à partir du film « Le prix du pain » de Yves Dromes, et de la pièce de théâtre « Royal Boch, la dernière défaïence »par la Compagnie Maritime ;

-         des animations de rue autours des questions d’argent et des institutions financières (les banques notamment) avec le Réseau pour une Justice Fiscale notamment ;

-         les résultats de l’atelier "Regards" : « A partir du 17 octobre et jusqu’aux élections 2014 la population sera activement présente et vous tiendra à l’œil mesdames et messieurs les candidats et futurs élus.  »

-         une tribune pour les personnes en situation de pauvreté, témoins du vécu, à destination des décideurs politiques, institutionnels, financiers, associatifs et du grand public ;

-         une parade citoyenne nocturne de clôture autours des lanternes, de la chanson, de la musique.

Des déplacements collectifs en car et en train seront organisés des différentes régions de Wallonie.

A partir de mi-aôut, vous croiserez de ci de là, le RWLP en plein action de création de lanternes dans le cadre de diverses animations à Namur et dans la région proche !

En septembre et octobre, les ateliers chanson/chorale et « regards » se poursuivront pour finaliser les deux chansons militantes et pour multiplier les regards posés sur nos politiques !

Vous souhaitez participer d’une façon ou d’une autre : organiser un atelier de création de lanternes avec votre associations, voisins, amis, etc ; participer à l’atelier chanson/chorale ; participer à l’atelier « Regards » ; participer avec des étudiants au film/débat, théâtre/débat ; etc… un seul contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 081/213117 et demandez Michel Collard.

Voir l'affiche d'annonce du 17 octobre 2013 à Namur

Voir  l'info relative au séminaire résidentiel d'été (à l'occasion de Bitume à La Roche)

 

Quarante trois personnes, 6 militants du groupe vocal « c’est des canailles » et une animatrice d’atelier d’écriture se sont retrouvées pour l’Assemblée résidentielle d’été en bord de l’Ourthe notamment pour préparer le 17 octobre.

Dégager des thématiques, choisir des airs populaires entraînants, commencer à créer deux chansons pour manifester des opinions collectives ! Encore deux ou trois jours de travail ensemble à fixer en septembre et octobre pour finaliser … Le résultat ? Venez l’écouter ET le chanter avec nous le 17 octobre 2013 à Namur.

at écrit1 at écrit2 at écrit3 at écrit4 at écrit5 at écrit6

Atelier écriture animé par Catherine Wilkin avec des chanteurs de « C’est des canailles »

chorale1 chorale2

 Atelier chanson avec Yvette, Christine(s), Françoise, etc de « C’est des canailles ».

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue