signature fév 2019 site

 

                      

Prochainement avec le RWLP

 

Le salon des mandataires 14-15 février 2019 - palais 6 Wex

Site lutte pauvreté wallonie.be

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

Action politique

COMMENT DONNER ACCES AUX SOINS AUX PERSONNES EN SITUATION DE PAUVRETE SOUFFRANT DE MALADIES CHRONIQUES ?

Voici les recommandations du RWLP, à partir des constats et recommandations travaillés au sein du groupe santé du RWLP 2011-2012, et d’une réunion du 8 mars 2013 avec un groupe de personnes en situation de pauvreté/témoins du vécu/témoins politiques souffrant de maladies chroniques.

Lire le texte complet

Quarante trois personnes, 6 militants du groupe vocal « c’est des canailles » et une animatrice d’atelier d’écriture se sont retrouvées pour l’Assemblée résidentielle d’été en bord de l’Ourthe notamment pour préparer le 17 octobre.

Dégager des thématiques, choisir des airs populaires entraînants, commencer à créer deux chansons pour manifester des opinions collectives ! Encore deux ou trois jours de travail ensemble à fixer en septembre et octobre pour finaliser … Le résultat ? Venez l’écouter ET le chanter avec nous le 17 octobre 2013 à Namur.

at écrit1 at écrit2 at écrit3 at écrit4 at écrit5 at écrit6

Atelier écriture animé par Catherine Wilkin avec des chanteurs de « C’est des canailles »

chorale1 chorale2

 Atelier chanson avec Yvette, Christine(s), Françoise, etc de « C’est des canailles ».

Inlassablement, le gouvernement fédéral continue à s’attaquer aux droits fondamentaux des personnes…un nouvel exemple hautement inquiétant est le vote survenu dans la nuit du 8 au 9 mars dernier, de cette loi qui confère un statut aux familles d’accueil et leur octroie d’emblée de nombreux droits à l’égard de l’enfant accueilli. Des décisions quotidiennes concernant la vie de l’enfant leur appartiennent ainsi immédiatement sans même que ne soit exigé l’accord des parents d’origine.
Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté dénonce fermement cette attaque aux liens qui unissent les familles d’origine et leurs enfants. En effet, avec cette loi, les familles biologiques, déjà fortement fragilisées lors de cette séparation provisoire avec leur enfant, se voient immédiatement mises de côté dans l’éducation de leurs enfants.
De plus, après à peine un an d’accueil, la famille d’accueil peut même exiger davantage de droits encore à l’égard de l’enfant accueilli comme des décisions relatives à l’éducation religieuse ou philosophique, la contraception, la langue suivie lors de l’enseignement…autant de sujets qui appartiennent à une culture familiale, à des valeurs, à une intimité ayant trait au lien entre l’enfant et ses parents biologiques.
Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté craint qu’un tel glissement de l’autorité parentale vers la famille d’accueil ne mette en place toutes les conditions pour une pseudoadoption. Une telle évolution se rapproche du modèle anglo-saxon qui, ces dernières années au Royaume-Uni a amené de nombreux parents biologiques qui se sont vus dépossédés de leurs enfants, a interpeller la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour revendiquer leurs droits et tenter de récupérer leurs enfants.
Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté qui depuis des mois s’est mobilisé contre cette loi, qui a tenté de sensibiliser de nombreux partenaires, des parlementaires, d’ouvrir le débat et qui a voulu faire entendre les préoccupations des personnes les plus fragilisées est scandalisé qu’une fois de plus l’écoute et la concertation des différents protagonistes concernés n’ont pas été la voie choisie par le Gouvernement Fédéral. Même la cellule familiale n’est pas respectée par celui-ci !
Pour le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté
Anne-Françoise Janssen
Animatrice politique et formatrice en matière de réduction des inégalités et de lutte contre la pauvreté
Christine Mahy
Secrétaire Générale et Politique du RWLP

Lire les remarques et diverses actions menées par le RWLP dans ce dossier

Lire l'article de Jean Blairon et Jacqueline Fastrès dans Intermag de mai 2016

Lire l'article de La Libre

Lire l'article du Soir

Le 12 mars 2012 s'est tenue une conférence sur le thème "Richesses Financières ou Richesses des Populations".  Le Théâtre de Namur, prestigieux site, s'est mis au service des populations en accueillant 400 personnes issues de tous les horizons : syndicats, mutuelles, politiques, administrations, associations, personnes privées ont répondu massivement à l'invitation du RWLP. 

IMG 0525 IMG 0527IMG 0537IMG 0530

IMG 0540IMG 0543

Les solutions fiscales retenues par le conclave budgétaire sont décevantes.

Ouf, dirons-nous, l’augmentation de la TVA a été rejetée ! Elle aurait été inacceptable.                  Elle est en fait profondément inadéquate, car elle touche à la consommation donc à une activité économique déjà fragilisée. Elle est facile à mettre en place pour des gouvernants pris dans le tourbillon du court terme. Peu perceptible au quotidien, elle est vite acceptée par le consommateur, un atout de plus pour des gouvernements à la recherche de l’acceptable. Mais on le sait, la TVA est socialement injuste, elle touche au pouvoir d’achat des moins fortunés.

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue